Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'Europe aide la Grèce à lutter contre l'immigration clandestine

L'Europe aide la Grèce à lutter contre l'immigration clandestine
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Grèce est confrontée à un afflux sans précédent de migrants clandestins. Plus des 3/4 des quelque 41 000 clandestins, interceptés aux frontières de l’Union au cours des six premiers mois de l’année, sont entrés par la Grèce. La plupart en provenance de Turquie. Face à cette situation jugée alarmante, l’Europe a accepté de déployer ses patrouilles de surveillance aux frontières.

“C’est la première fois qu’un Etat membre, la Grèce, demande à l’Europe le soutien des équipes frontalières d’intervention rapide. Elles interviendront, dans le cas présent, à la frontière terrestre gréco-turque”, a réagi Michele Cercone, porte-parole de la Commission européenne.

Cette semaine, l’ONU avait appelé les pays de l’Union à faire plus pour alléger le fardeau de l’immigration qui pèse sur la Grèce. En 2008, 50% des migrants illégaux interceptés sur le territoire européen avaient été arrêtés en Grèce. Un chiffre qui est monté à 90% cette année. Des règlements plus stricts en Espagne, en Italie ou à Malte ont incité de nombreux clandestins à se reporter vers la Grèce.