DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Aung San Suu Kiy libre après 7 ans de résidence surveillée

Aung San Suu Kiy libre après 7 ans de résidence surveillée
Taille du texte Aa Aa

Des responsables officiels ont pénétré dans la maison où la Prix Nobel de la paix était assignée à résidence, pour lui lire son ordre de libération.

Souriante, elle a dit à environ 2000 de ses partisans massés devant son domicile :“nous devons travailler ensemble à l’unisson pour achever notre objectif”. Elle les a appelé à venir l‘écouter publiquement demain à midi, avant de rencontrer chez elle, les leaders de son parti.

Sa libération était annoncée imminente depuis hier.
Les capitales occidentales et l’opposition en exil avaient violemment critiqué le refus de la junte de la laisser sortir avant les élections de dimanche
dernier. Premier scrutin depuis vingt ans que le parti représentant la junte affirme avoir remporté avec 80% des sièges.

Aung San Suu Kiy est donc enfin libre, 20 ans après avoir remporté des élections législatives qui avaient ensuite été annulées par les militaires au pouvoir.
Sur les 21 dernières années, elle en a passé 15 en détention.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.