DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

E.ON veut toujours vendre sa particiaption dans Gazprom

Vous lisez:

E.ON veut toujours vendre sa particiaption dans Gazprom

E.ON veut toujours vendre sa particiaption dans Gazprom
Taille du texte Aa Aa

La vente de la participation de l’allemand E.ON dans le russe Gazprom à hauteur de 3,5% pourrait être au menu des discussions que vont avoir vendredi le premier ministre russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel.

E.ON, le N°1 mondial des services aux collectivités pourrait vendre cette participation dans Gazprom à la banque publique russe VEB. Le groupe allemand ne la considère pas comme stratégique.