DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

10 000 étudiants en colère contre le gouvernement britannique à Londres

10 000 étudiants en colère contre le gouvernement britannique à Londres
Taille du texte Aa Aa

Briser des vitres, mettre le feu à des objets et surtout se rassembler pour fustiger le gouvernement britannique. C’est ce qu’ont fait des étudiants et des élèves du secondaire ce mercredi en Grande-Bretagne. Ils étaient des milliers à Londres. Ils ne décolèrent pas face à la hausse des frais d’inscription des universités britanniques. Le gouvernement a prévu de doubler et, même dans certains cas de tripler, ces frais.

Une véhicule de la police vide a été attaquée malgré une présence renforcée des policiers.

Quelque 10.000 étudiants ont manifesté sur plusieurs sites à Londres et quelques centaines à 3.000 dans les autres villes universitaires du pays,

d’après les estimations de l’agence nationale Press Association.

“Le gouvernement conservateur et libéral-démocrate est en train de décimer l‘éducation supérieur et l‘état providence, a expliqué l’un des organisateurs de la manifestation Mark Bergfeld. Il impose un programme d’austérité. Ils n’ont pas de mandat pour faire des coupes budgétaires. Et on ne peut comparer les avenirs brisés des générations à venir avec quelques fenêtres cassées.”

Les étudiants s‘étaient déjà mobilisés massivement contre le gouvernement de David Cameron le 10 novembre. Ils reprochent notamment aux libéraux-démocrates, alliés des conservateurs, d’avoir renier leur promesse électorale de combattre toute augmentation.

Avec AFP

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.