DERNIERE MINUTE

"Nous allons rendre la monnaie de sa pièce à la marionnette Nord-Coréenne"

"Nous allons rendre la monnaie de sa pièce à la marionnette Nord-Coréenne"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le torchon continue bel et bien de brûler entre la Corée du nord et la Corée du sud.

A Séoul, des rassemblements ont été organisés ce samedi pour dénoncer l’attaque nord-coréenne.

Participaient notamment à ces manifestations, qui ont quelque peu dégénéré, des anciens combattants de la guerre de Coréé – Elle a eu lieu de 1950 à 1953 – Et ils étaient remontés.

“ C’est un défi lancé à notre armée et à nous, Marines”, explique l’un d’eux. “Nous allons rendre la monnaie de sa pièce de manière impitoyable à la marionnette nord-Coréenne, au centuple”.

Dans la ville de Seongnam, au sud de Séoul, l’heure était au recueillement. Les deux soldats sud-coréens tués lors de l’offensive ont été inhumés avec les honneurs.

Le calme avant la tempête.

Vivement critiqué pour sa riposte jugée trop timorée, le gouvernement sud-coréen a promis de nouvelles représailles aux bombardements de son voisin du nord.

Dès demain, la Corée du Sud doit effectuer des manoeuvres militaires avec les Etats-Unis en mer Jaune. Des exercices dénoncés par Pékin et qualifiés de “provocation intolérable” par Pyongyang.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.