DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Egypte: "improbables élections libres"

Egypte: "improbables élections libres"
Taille du texte Aa Aa

C’est jour d‘élections législatives en Egypte. Et les organisations de défense des Droits de l’Homme expriment leurs inquiétudes: “des élections libres et justes sont improbables” et “des violences sont à craindre” disent-elles.

Ces législatives devraient aboutir à la victoire du parti présidentiel. Le Parti national démocratique ne doute pas d’emporter la majorité des 508 sièges de l’Assemblée du peuple.

L’opposition a été réprimée, la presse surveillée de près et les autorités égyptiennes ont refusé la venue d’observateurs internationaux, comme le demandaient les Etats-Unis.

Selon le directeur de l’Institut du Caire pour les études sur les Droits de l’Homme, Bahey El Din Hassan, “ces élections ne respectent pas le minimum de transparence, le gouvernement a rejeté les observateurs et le contrôle que peut exercer la société civile est très limité”.

Pour certains analystes, ces élections législatives, à deux tours, ressemblent à s’y méprendre à des primaires internes du parti au pouvoir. Le PND a parfois présenté plusieurs candidats pour un même siège. Histoire de mesurer ses rapports de forces internes avant la présidentielle de 2011.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.