DERNIERE MINUTE

Le gouvernement tunisien lâche sous le poids des manifestations

Le gouvernement tunisien lâche sous le poids des manifestations
Taille du texte Aa Aa

Scènes de liesse à Tunis : les Tunisiens ont enfin eu le remaniement ministériel qu’ils attendaient.

La liste des membres d’un nouveau gouvernement a été annoncée en début de soirée. Si le Premier ministre Mohammed Guannouchi reste à son poste, les membres du parti de l’ancien président Ben Ali, le RCD, ne font plus partie de la nouvelle équipe.

Mohammed Guannouchi :

“Ce gouvernement qui a été formé n’est qu’un gouvernement de transition et d’intérim. Son objectif est de préparer le pays dans sa transition vers la démocratie”.

Parmi les départs d’anciens poids-lourds du RCD, celui de Kamel Morjane, ministre des Affaires étrangères.

Les ministères clés de l’Intérieur, de la Défense et de la Finance sont également remplacés.

De quoi calmer peut-être l’ardeur des manifestants qui une nouvelle fois ce jeudi sont descendus dans les rues de Tunis pour exiger ce remaniement.

Une demande de la foule, pourtant, n’a pas été satisfaite, et elle est de taille… Mohammed Guannouchi, le Premier ministre, est lui toujours bien en place .

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.