Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Après Moubarak, Berlusconi".

"Après Moubarak, Berlusconi".
Taille du texte Aa Aa

“Après Moubarak, Berlusconi”. Un slogan répété hier à Rome. Il pourrait être scandé également aujourd’hui en Italie où de nouvelles manifestations sont prévues. Des centaines de personnes ont fustigé le chef du gouvernement, embourbé dans un scandale à caractère sexuel, le Rubygate.

L’appel à manifester a été lancé par un mouvement citoyen, le Peuple violet. Il accuse Silvio Berlusconi de s’obstiner à ne pas se soumettre à la justice italienne.

Des partisans du chef du gouvernement ont organisé eux aussi une manifestation à Milan. Une autre est prévue aujourd’hui.

Il Cavaliere est soupçonné d’avoir eu recours aux services sexuels de Ruby, une jeune Marocaine, quand elle était mineure. Le dirigeant italien a fait savoir qu’il n’avait pas l’intention de se rendre devant les juges.