DERNIERE MINUTE

Suisse : les armes de service restent à la maison

Suisse : les armes de service restent à la maison
Taille du texte Aa Aa

Par référendum les Suisses ont rejeté l’initiative de la gauche et des organisations pacifistes qui voulaient interdire aux hommes de conserver leur arme à la maison en dehors des périodes de service militaire.

“A notre époque ce n’est plus nécessaire, dit une électrice. Déjà ils n’ont pas les balles chez eux… A notre époque, que les gens aient leur fusil à la maison, je trouve cela inutile. Et puis cela évitera pas mal d’accidents.”

L’armée helvétique fonctionne grâce à des milliers de réservistes armés. Garder son arme à la maison est une tradition depuis 1874, à laquelle tient Xavier Schwytzguebel, président des Jeunes UDC à Genève : “Je pense que ça représente à peu près toute notre identité, notre système démocratique, nos libertés. Depuis que la Suisse existe c’est grâce à un système de milice, grâce au fait que les citoyens font l’armée, et ça a toujours été le cas que les armes soient à la maison.”

Les groupes qui avaient lancé l’initiative anti-armes avancent que le taux de suicides par armes à feu en Suisse est trois fois plus élevé que dans le reste de l’Europe.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.