DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Première manifestation au Maroc, mais manifestation tranquille

Première manifestation au Maroc, mais manifestation tranquille
Taille du texte Aa Aa

Le Maroc n’est plus épargné par la vague de protestation qui déferle dans le monde arabo-musulman. Des milliers de personnes ont manifesté ce dimanche à Rabat et Casablanca. Mais leurs revendications sont moins radicales que celles qui ont conduit à la révolution tunisienne ou la révolte égyptienne.

Ils veulent moins de corruption, plus de justice sociale ainsi qu’une nouvelle constitution qui limite le pouvoir du Roi.

Un homme indique que ces 10 dernières années, des progrès ont été accomplis. “Nous souhaitons davantage de changement dans d’autres domaines”, ajoute-t-il.

Une manifestante exprime le même respect pour ce que le roi Mohammed VI a accompli, tout en soulignant son désir de changement.

La légitimité de la monarchie ainsi qu’une certaine ouverture politique ont placé le Maroc à l’abri d’un vent violent de contestation. “Tout dérapage risque de faire perdre ce qui a été bâti”, ont averti les autorités.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.