DERNIERE MINUTE

Libye : la répression se poursuit

Libye : la répression se poursuit
Taille du texte Aa Aa

Les manifestants libyens exultent dans plusieurs villes de l’Est du pays. Il semblerait qu’ici, à Tobrok (150 kilomètres de la frontière égyptienne) les forces de l’ordre aient rejoint les opposants au régime. Un commissariat a été incendié.

Des scènes similaires ont eu lieu à Benghazi. La ville, victime de représailles, aurait été bombardée par l’aviation militaire. Faux, répond le fils du dirigeant libyen saïf al-islam kadhafi, qui affirme que seul des dépôts d’armes ont été visés.

Selon la Fédération internationale des droits de l’Homme, trois à quatre cents personnes ont péris depuis le début du mouvement.

Plusieurs hauts fonctionnaires libyens, dont le ministre de la Justice, ont quitté le pouvoir pour protester contre cette répression sanglante.

Vous êtes sur place ? Ecrivez-nous pour témoigner, décrire ce que vous voyez, nous envoyer des images à witness@euronews.net ou sur twitter @euronews ou sur facebook

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.