Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La loi sur le blasphème se défend à coups d'assassinats au Pakistan

La loi sur le blasphème se défend à coups d'assassinats au Pakistan
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un défenseur des minorités religieuses et de la liberté de religion a été assassiné au Pakistan par les taliban.

La voiture de Shahbaz Bhatti, ministre pakistanais des Minorités religieuses, a été criblée de balles par trois hommes ce mercredi à Islamabad.

Il militait notamment contre la loi qui punit de la peine de mort l’auteur d’un blasphème contre l’islam. Un amendement modifiant cette loi a été présenté mais le gouvernement pakistanais répète qu’il n’a aucune intention de modifier le texte.

Un porte-parole taliban a revendiqué l’assassinat de Shahbaz Bhatti, le qualifiant de blasphémateur.

Catholique pratiquant, le ministre pakistanais était un fervent défenseur de la minorité chrétienne, 2% de la population au Pakistan.

Il y a moins de deux mois, le gouverneur du Penjab, lui aussi contre cette loi, a été également assassiné.

Mais le texte bénéficie d’un large soutien auprès des communautés musulmanes sunnites, très fortes au Pakistan, et qui à l’appel d’imams fanatiques organisent régulièrement des manifestations appelant au meurtre des infidèles et des blasphémateurs.