Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Japon : le Premier ministre appelle la classe politique à "sauver le pays"

Japon : le Premier ministre appelle la classe politique à "sauver le pays"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Lorsque la terre a tremblé, le Premier ministre japonais se trouvait dans une situation politique délicate.

Naoto Kan devait s’expliquer devant le parlement pour avoir reçu des financements politiques d’un étranger, ce qui est contraire à la loi.

La nature a ajourné les débats et sa destinée politique…

Oubliés les scandales, le Premier ministre a appelé la classe politique à “sauver le pays” après cette catastrophe.

Il excluait de démissionner avant le séisme, il n’en est de toutes façons plus question, le chef du gouvernement a endossé le costume de secouriste:

“Nous avons créé une cellule de crise pour gérer ce désastre, chercher à mettre en sécurité tout le monde, et tenter de réduire autant que possible le montant des dégâts.”

Les Etats-Unis, la Russie, la France, l’Italie, la Corée du Sud, la Chine, et la Thaïlande ont proposé leur aide.

L’ONU a placé trente équipes internationales de secours et de recherche de survivants en état d’alerte, prêtes à partir au Japon.