DERNIERE MINUTE

Tripoli prêt à un cessez-le-feu mais sous conditions

Tripoli prêt à un cessez-le-feu mais sous conditions
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Tout en dénonçant un “complot” de la communauté internationale et “une volonté de pays comme la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis de diviser le pays”, le vice-ministre libyen des Affaires étrangères estime que cette résolution constitue un “appel aux Libyens à s’entretuer”.

Khaled Kaaim a néanmoins assuré que le gouvernement libyen allait “réagir positivement à la résolution de l’ONU. Nous prouverons cette volonté en garantissant la protection des civils. Nous sommes prêts à cette décision de cessez-le-feu mais nous avons besoin d’un interlocuteur précis pour discuter de sa mise en œuvre”, a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs remercié les cinq pays qui se sont abstenus lors du vote, parmi lesquels figurent la Chine, la Russie et l’Allemagne.

Des manifestants pro-Kadhafi ont scandé des slogans en faveur du guide libyen qu’ils ont promis de défendre jusqu’au bout dans une mise en scène dont le régime a le secret.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.