DERNIERE MINUTE

Week-end meurtrier en Syrie

Week-end meurtrier en Syrie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ce fut sans doute le week-end le plus sanglant qu’ait connu la Syrie depuis le début du mouvement de contestation. D’après les opposants au président Bachar Al-Assal, une centaine de personnes ont été tuées vendredi et samedi. Depuis le début du mouvement de contestation mi-mars, plus de 350 sont tombées. De plus, les forces de l’ordre ont multiplié les arrestations ces derniers jours à travers le pays.

A Deraa, berceau de la contestation, deux députés et le mufti ont condamné ces violences, déjà critiquées par la communauté internationale. L’ONG Human Rights Watch appelle l’Union européenne et les Etats-Unis à sanctionner les responsables syriens.

Les militants réclament notamment l’abolition de l’article 8 de la Constitution qui fait du parti Baas le parti unique de la Syrie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.