DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les rebelles et l'Otan rejettent l'appel de Kadhafi

Les rebelles et l'Otan rejettent l'appel de Kadhafi
Taille du texte Aa Aa

L’Alliance Atlantique a même bombardé les bâtiments de la télévision d’Etat dans la nuit de vendredi à samedi alors que Mouammar Kadhafi s’exprimait.

Le guide libyen a répété qu’il n’avait aucune intention de démissionner ou de quitter le pays. Il s’est dit prêt à conclure un cessez-le-feu avec l’Otan en cas d’arrêt des frappes aériennes occidentales. “Retirez vos flottes et vos avions”, a-t-il notamment lancé aux Américains et aux Français.

Les forces loyales au régime ont pris d’assaut l’oasis de Jalo dans le désert à 300km au sud du bastion rebelle de Benghazi.

Kadhafi a exhorté les insurgés qui ont entamé leur révolte le 15 février dernier, à déposer les armes en les qualifiant à nouveau de “terroristes venus de l‘étranger”.

La bataille de Libye se joue en partie à Misrata. La troisième ville du pays est le théâtre d’un siège sanglant depuis deux mois.

Des milliers de réfugiés sont concentrés dans le port pour éviter les mines. La situation humanitaire y est très préoccupante et Médecins sans frontières doit acheminer d’ici mercredi 20 tonnes de matériel médical et de médicaments. Mais les forces pro-Kadhafi menacent d’attaquer tout navire entrant dans le port.