DERNIERE MINUTE

Violente répression de plusieurs manifestations à Tunis

Violente répression de plusieurs manifestations à Tunis
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des militants anti-gouvernementaux, en majorité des jeunes et des journalistes ont été frappés lors de ces rassemblements dans la capitale tunisienne.

Quinze journalistes étrangers et tunisiens ont été brutalisés durant la couverture de cette manifestation. Le ministre de l’Intérieur a présenté ses excuses et ordonné l’ouverture d’une enquête.

Les jeunes demandaient la démission du gouvernement transitoire et une nouvelle révolution après celle qui a provoqué la chute du régime de Ben Ali le 14 janvier dernier.

La police était déjà intervenue jeudi.

Les nouvelles autorités tunisiennes ont promis d’organiser des élections législatives fin juillet. Certains craignent une réaction des militaires en cas de victoire des islamistes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.