DERNIERE MINUTE

La Nakba marquée par des violences en marge des révolutions arabes

La Nakba marquée par des violences en marge des révolutions arabes
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’anniversaire de la création de l’Etat hébreu est qualifiée de “Nakba”, ou “catastrophe” par les Palestiniens. Et les manifestations, hier, ont été particulièrement tendues avec les forces de l’ordre israéliennes, notamment au checkpoint de Kalandia, près de Ramallah, en Cisjordanie.

Dans le nord de la bande de Gaza, la police du Hamas s’est laissée déborder par la foule qui se dirigeait vers le poste frontière d’Erez. Une centaine de manifestants ont été blessés par des tirs de Tsahal.

Les affrontements les plus meurtriers ont eu lieu aux frontières avec la Syrie, sur le plateau du Golan, et avec le Liban. Des milliers de réfugiés palestiniens s‘étaient rassemblés à Maroun al-Rass, à un kilomètre d’Israël. Une dizaine d’entre eux ont été tués en essayant de forcer le barrage.

Même scénario dans le Golan où au moins deux protestataires ont péris. Le calme est à présent revenu. Le président de l’Autorité palestinienne a rendu hommage à ceux qu’il a qualifié hier de martyrs.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.