DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le sidérurgiste allemand ThyssenKrupp vend une partie de son capital pour se désendetter

Le sidérurgiste allemand ThyssenKrupp vend une partie de son capital pour se désendetter
Taille du texte Aa Aa

Le sidérurgiste allemand ThyssenKrupp a décidé de réduire sa dette qui se montait fin 2010 à 5,8 milliards d’euros, en vendant une partie de son capital à des investisseurs institutionnels.

ThyssenKrupp a affirmé qu’il allait vendre les 49 millions d’actions qu’il détient en auto-contrôle : soit 9,6% de son capital. Cette annonce a désagréablement surpris les marchés financiers et le titre reculait de plus de 5% jeudi.