Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Des survivants de la tuerie d'Utoeya encore choqués

Des survivants de la tuerie d'Utoeya encore choqués
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ils étaient environ 600 à participer à l’université d‘été de la jeunesse travailliste sur l‘île d’Utoeya, proche de la capitale norvégienne. La fusillade de vendredi s’est rapidement transformée en massacre. Les jeunes gens qui y ont échappé ont encore du mal à parler.“J’ai vu un gars, qui se faisait passer pour un policier, commencer à tirer tout autour de lui, explique un jeune homme.

Il avait un sac avec beaucoup d’armes à l’intérieur, et il avait aussi beaucoup de munitions. Après, il y a eu de nombreux blessés. J’ai essayé d’aider ceux que j’ai pu, mais il y en a pour qui je n’ai rien pu faire”. “Il est arrivé, raconte une jeune fille, et il a dit aux gens de se rassembler, et là, il a simplement commencé à tirer. Il paraissait juste vouloir tuer tout le monde, il ne réfléchissait plus, je pense”.