DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Syrie : la violence continue, la Turquie et les Etats-Unis se mobilisent

Syrie : la violence continue, la Turquie et les Etats-Unis se mobilisent
Taille du texte Aa Aa

L’armée syrienne ne recule devant rien pour écraser les manifestants opposés au régime. Quitte à s’attaquer au minaret de la mosquée de Deir Ezzor pour débusquer des opposants. Dix-sept d’entre eux sont morts mardi dans cette ville de l’est de la Syrie.

Mercredi, onze civils ont été tués à Homs, dans le centre, un des foyers de la contestation contre Bachar al Assad depuis près de 5 mois.

Mercredi matin, à Hama, les blindés de l’armée syrienne auraient quitté la ville après 10 jours de siège. Les militaires étaient entrés en force dans Hama pour y mater les opposants dans le sang. Une centaine de manifestants sous tombés sous leurs balles.

Pendant ce temps, le voisin turc a encore accentée la pression sur Damas. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a réaffirmé la condamnation par son pays de la répression menée par Bachar al Assad qui selon lui “dirige ses armes contre son propre peuple”.

Sur le front diplomatique les Etats-Unis ont encore durci le ton mercredi. La Maison Blanche promet d’aider le peuple syrien dans sa quête de dignité et de liberté. Washington a également mis en place de nouvelles sanctions bancaires et financières.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.