DERNIERE MINUTE

Bloody Sunday: Londres va indemniser les victimes

Bloody Sunday: Londres va indemniser les victimes
Taille du texte Aa Aa

Près de 40 ans après le Bloody Sunday, Londres s’engage à indemniser les familles des victimes de cette fusillade sanglante. L’armée britannique avait ouvert le feu sur des manifestants catholiques à Londonderry en Irlande du Nord. Treize personnes avaient été tuées.

“Nous reconnaissons la souffrance de ces familles et le fait que les membres des forces armées ont mal agi” a indiqué ce jeudi le ministère de la Défense.

L’an dernier un rapport, fruit de douze ans d’enquête, avait précisé que les soldats avaient tiré et non riposté sur les manifestants et que les civils tués n‘étaient pas armés.

Le Premier ministre britannique avait présenté des excuses lors de la présentation de ce rapport.

Les familles des victimes ont livré un long combat pour la reconnaissance des faits, après une première enquête qui avait blanchi l’armée.

Certaines familles refusent les compensations du gouvernement.

Avec AFP et Reurters

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.