DERNIERE MINUTE

L'Opus Dei sur le banc des accusés en France

L'Opus Dei sur le banc des accusés en France
Taille du texte Aa Aa

Catherine Tissier dit avoir travaillé pendant 13 ans, 12 heures par jour pour une misère à l‘école technique privée d’hôtellerie Dosnon, dans l’Aisne et dans d’autres établissements gérés par l’Opus Dei. Le procès s’ouvre. L’association qui gère l‘école Dosnon et deux membres de l’Opus Dei sont poursuivis pour “travail dissimulé” et “rétribution contraire à la dignité”.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.