Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les fonctionnaires grecs déterminés à gêner l'inspection de la troïka

Les fonctionnaires grecs déterminés à gêner l'inspection de la troïka
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les fonctionnaires grecs ne baissent pas les bras.

A Athènes ce vendredi et pour la deuxième journée consécutive, ils ont bloqué des ministères, perturbant ainsi les négociations entre le gouvernement et la troïka des partenaires financiers de la Grèce. Ces fonctionnaires étaient très remontés et déterminés à s’opposer à une nouvelle cure de rigueur.

“ Nous n’avons pas été payés depuis le mois de mai. Maintenant, avec les réductions de salaires, ils nous retiennent 400 euros par mois. J’ai travaillé pendant dix ans, j’ai trimé pour gagner 1000 euros par mois et maintenant je n’en reçois que 600.

Qui peut vivre avec 600 euros par mois? Que les ministres et les membres du parlement nous répondent, maintenant”, s’insurge une femme.

Après trois semaines de pause dans les négociations, les représentants des bailleurs de fonds internationaux de la Grèce sont revenus dans la capitale grecque pour vérifier les comptes du pays. Bien que fraîchement accueillis, ils vont aussi tenter de négocier les conditions d’une nouvelle tranche d’aide huit milliard d’euros à Athènes.