Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Indignés : le gouvernement italien montré du doigt pour ne pas avoir su prévenir la violence

Indignés : le gouvernement italien montré du doigt pour ne pas avoir su prévenir la violence
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les Carabiniers ont mené une vaste opération ce lundi à travers toute l’Italie pour mettre la main sur les responsables des violences en marge de la manifestation des Indignés samedi.

Certains accusent le gouvernement d’avoir sous-estimé la capacité de nuisance des Black Blocs. Rome a connu ses pires violences depuis des années, avec de véritables scènes de guérilla urbaine. Les dégâts sont estimés à un million d’euros.

“J’ai demandé à ce que les images soient soigneusement étudiées” se défend le ministre de l’Intérieur, “afin que ces criminels soient arrêtés et payent pour ce qu’ils ont fait”.

L’opinion publique italienne a été particulièrement choquée par le saccage d’une église et la destruction d’une statue de la Vierge.

A tel point, que les manifestants qui ont assisté à la scène s’en sont pris à leur tour aux anarchistes cagoulés.