DERNIERE MINUTE

Le débat sur l'interdiction du NPD relancé en Allemagne

Le débat sur l'interdiction du NPD relancé en Allemagne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Halte aux crimes racistes commis par les néo-nazis. Le mot d’ordre de la manifestation d’hier à Hambourg en Allemagne était clair. Plusieurs centaines de personnes ont défilé quelques jours après la découverte d’une cellule d’extrême droite fortement soupçonnée d’avoir tué 8 Turcs et un Grec entre 2000 et 2006 ainsi qu’une policière en 2007. Le ministre de l’Intérieur de Hambourg Michael Neumann faisait partie des manifestants. Selon lui, “ il est important, non seulement de rendre hommage aux victimes mais aussi de montrer que c’est notre société qui a été attaquée, notre mode de vie. Je pense donc qu’il est important de s’afficher et de serrer les rangs contre l’extrême droite en Allemagne et aussi à Hambourg.”

Du coup, le débat sur l’interdiction du parti néo-nazi NPD refait surface même si la chancelière Angela Merkel se montre prudente.

“ L’appel à une interdiction rapide du NPD n’est pas la solution, a-t-elle déclaré. Nous avons dit que nous allions examiner cette possibilité mais l’important est que nous ayions cette fois-ci une chance de l’obtenir parce qu’il n’y aurait rien de plus dramatique que la Cour constitutionnelle juge cette interdiction non constitutionnelle. Cela renforcerait encore ce parti.”

Des néo-nazis ont défilé hier dans la ville de Remagen pour rendre hommage, ont-ils dit aux prisonniers allemands dans les bases américaines en 1945. Selon un récent sondage, 70 % des Allemands sont favorables à l’interdiction du NPD.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.