DERNIERE MINUTE

La Turquie s'excuse pour le massacre du Dersim dans les années 30

La Turquie s'excuse pour le massacre du Dersim dans les années 30
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

“S’il est nécessaire que l’on s’excuse au nom de l’Etat, je m’excuserai, et je m’excuse”. Le Premier ministre turc a brisé un tabou devant les membres de son parti Justice et développement. Recep Tayyip Erdogan s’est excusé pour le massacre de Kurdes alavi dans les années 30.

Pour briser une rébellion, l’armée avait lancé une offensive dans la province du Dersim, depuis rebaptisée Tunceli. Opération qui a fait plus de 13000 morts et plus de 11000 déplacés selon un document officiel. Des historiens parlent de plusieurs dizaines de milliers de victimes.

Alors que la Turquie refuse de reconnaître le génocide arménien au début du XXe siècle, ce mea culpa est vu par certains analystes comme une manoeuvre politique contre le principal parti d’opposition. Fondé par Atatürk, le CHP était de fait au pouvoir au moment de la répression du Dersim.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.