DERNIERE MINUTE

Athènes a voté un budget d'une extrème rigueur pour 2012

Athènes a voté un budget d'une extrème rigueur pour 2012
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Petit signe d’espoir malgré tout, si la Grèce met en oeuvre les réformes prévues, elle devrait enregistrer l’an prochain un excédent primaire – c’est-à-dire hors service de la dette- de 1,1%.

Le Parlement grec a adopté un budget d’austérité drastique : objectif, montrer sa détermination à rester dans l’euro et à respecter les promesses faites aux créanciers.

Devant le parlement, la réaction ne s’est pas faite attendre : le budget comporte en effet de nouvelles hausses d’impôts, et dans le secteur public, des baisses des salaires et une réduction des effectifs.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.