DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Corée du Nord: Kim Jong-Un intronisé "leader suprême"  

Corée du Nord: Kim Jong-Un intronisé "leader suprême"  
Taille du texte Aa Aa

Un rassemblement militaire impressionnant pour introniser le nouveau chef suprême du parti et du peuple, Kim Jong-Il et dire adieu à son prédécesseur. La Corée du Nord a rassemblé
100 000 mille soldats en uniforme et une immense foule de civils ce jeudi à Pyongyang, au lendemain des funérailles de Kim Jong-Il.
 
Le fils du dictateur décédé officiellement le 17 décembre, a été sacré “leader suprême”. Et trois minutes de silence ainsi que des sirènes ont marqué la fin du deuil national en hommage à Kim Jong-Il.
 
Cette transition fait craindre une répression accrue sur les réfugiés nord-coréens cherchant à franchir la frontière, loin des scènes d’hystérie collective. Une crainte émanant des militants sud-coréens qui aident des réfugiés et qui n’arrivent plus à les contacter ces derniers jours.
 
Selon des sites internet de nord-coréens exilés, bien avant l’annonce officielle de la mort de Kim Jong-il, le régime de Pyongyang surveillait les efforts de l’armée et de la police pour resserrer les contrôles aux frontières.
 
 
Avec AFP et Reuters

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.