Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

2000 Slovènes contre l'accord multilatéral anti-contrefaçon

2000 Slovènes contre l'accord multilatéral anti-contrefaçon
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des Slovènes sont descendus dans les rues de la capitale hier pour protester contre la signature de l’accord multilatéral anti-contrefaçon et demandé un moratoire sur sa ratification.

Signé le 26 janvier en catimini par 22 des pays membres de l’Union européenne à Tokyo, ACTA concerne notamment les médicaments, les marchandises contrefaites, mais aussi le téléchargement illégal sur Internet. Et c’est là que le bât blesse:

“Dans de nombreux pays, ils n’ont pas de liberté de parole, pas d’accès aux sources d’informations, rien, et on peut en voir les conséquences. A long terme je pense qu’avec une telle loi, ça peut arriver dans n’importe quel pays.”

En signe de protestation, le groupe de pirates informatiques Anonymous a bloqué pendant deux heures le site internet de la plus grande banque de Slovénie, la NLB.

D’autres manifestations anti-ACTA ont eu lieu hier en Suède.

Vendredi, la Pologne a gelé la ratification de l’accord après une forte mobilisation dans le pays.

Un appel à une mobilisation globale anti-ACTA a été lancé pour le 11 février.