DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Iraniens appelés à élire leurs députés

Les Iraniens appelés à élire leurs députés
Taille du texte Aa Aa

Des affiches et des appels à voter ont été placardés dans les rues de Téhéran. La campagne pour les législatives du 2 mars a officiellement démarré jeudi, mais ce scrutin est d’emblée boycotté par les réformateurs. A quelques pas de la révolution, ce sont donc les portraits du guide suprême iranien Ali Khamenei qui prédominent.

“Moi je n’ai jamais voté, déclare ce citoyen iranien. Et vus les problèmes économiques auxquels on fait face, je ne vois pas quel impact pourrait avoir le vote de quelqu’un comme moi, car il n’y a personne qui peut me représenter, personne pour qui j’ai envie de voter., et je ne vois personne qui pourrait parler en mon nom au Parlement ou à la Présidence.”

Malgré l’absence dans cette campagne des grandes figures de l’opposition, notamment de Mirhossein Moussavi et de Mehdi Karoubi assignés à résidence depuis un an, on dénombre 3444 candidats pour 290 siège au Parlement. Reste à voir, comment les iraniens se mobiliseront pour ce scrutin.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.