Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

News of the World : retour à la case garde à vue pour Rebekah Brooks

News of the World : retour à la case garde à vue pour Rebekah Brooks
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Rebekah Brooks de nouveau entendue par la police dans le cadre du scandale des écoutes téléphoniques du News of the World. L’ancienne rédactrice en chef du tabloïd britannique, ainsi que son mari, font partie des six personnes interpellées ce mardi. La police les soupçonne de “conspiration dans le but d’entraver le cours de la justice”.

Ancienne protégée du magnat des médias et propriétaire de News of the World Rupert Murdoch, Rebekah Brooks avait déjà été arrêtée en juillet dernier – au moment le plus chaud du scandale – avant d‘être placée en liberté conditionnelle.

Elle est soupçonnée de corruption de policiers et de complicité dans le scandale des écoutes. Accusations qu’elle nie en bloc.

Le News of the World a mis la clé sous la porte en juillet dernier pour avoir pratiqué des écoutes illégales de plusieurs centaines de personnes liées à l’actualité. Aussi bien des citoyens lambda que des personnalités tels que des membres de la famille royale.