DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’élection présidentielle, mode d’emploi

L’élection présidentielle, mode d’emploi
Taille du texte Aa Aa

L’élection du Président de la République est définie par les grands principes du système électoral français. Comme pour toutes élections, chaque citoyen en âge d’être électeur (18 ans pour la présidentielle) peut participer. Le vote est strictement personnel, libre et secret. Il n’est pas obligatoire. Pour être électeur, la nationalité française est impérative. De plus, les personnes ne jouissant pas de l’intégralité de leurs droits civiques et politiques, comme les mineurs, les majeurs sous tutelle et les individus déchus de ces droits par les tribunaux, ne peuvent pas prendre part au scrutin. Enfin, l’inscription sur les listes électorale est impérative. Pour voter, les électeurs peuvent se rendre dans des bureaux de vote ou utiliser le vote par procuration.
 


• Le premier tour de la présidentielle aura lieu le dimanche 22 avril 2012.
• Le second tour se déroulera le dimanche 6 mai 2012.
• Dans les départements d’outre mer de la Martinique, de la Guyane et de la Guadeloupe et dans les collectivités d’Outre-Mer de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de Saint-Pierre-et-Miquelon et de la Polynésie française, les deux tours de l’élection se tiendront les samedis précédents en raison du décalage horaire.

Depuis la révision constitutionnelle de 1962, le Président de la République est élu au suffrage universel direct. Le mandat présidentiel est fixé à 5 ans (quinquennat). Il peut être renouvelé une fois. Le référendum du 24 septembre 2000 a entériné la fin du septennat institué sous la IIIe République.
 
Le scrutin est uninominal majoritaire à deux tours. Un candidat peut-être élu à l’issu du premier tour de l’élection, lorsqu’il obtient la majorité des suffrages exprimés. Dans le cas contraire, un deuxième tour est organisé quinze jours plus tard. Seuls les deux candidats ayant obtenus le plus de suffrage au premier tour prennent part au second.
 
Quelles sont les conditions pour être candidat à l’élection présidentielle ?
 
• Être électeur, c’est-à-dire remplir toutes les conditions inhérentes à cette qualité.
• Chaque candidat doit être parrainé par 500 élus provenant d’au moins 30 départements différents. Ce dispositif de parrainage a pour objet d’éviter un trop grand nombre de candidature et d’éviter toute candidature « fantaisiste ». Il a fait l’objet de polémique pendant la campagne et plusieurs candidats ont évoqué l‘éventualité de le modifier.
• Chaque candidat doit également remettre une déclaration certifiée sur l’honneur « exacte et sincère » de sa situation patrimoniale.