Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les Français de l’étranger, une communauté à ne pas oublier

Les Français de l’étranger, une communauté à ne pas oublier
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Selon les services consulaires français, au 31 décembre 2011, 1 594 303 (+6% par rapport à 2010) personnes étaient inscrites au registre mondial des Français établis hors de France. L’inscription à ce registre est facultative. Elle simplifie certaines procédures.
 
Quatre pays possèdent une communauté de plus de 100 000 Français : la Suisse (155 743), le Royaume-Uni (123 306), les États-Unis (122 686) et l’Allemagne (114 372). Il est également à noter que plus de 40% de cette population est constituée de binationaux.
 
Toutefois il convient d’ajouter entre 500 000 et 1 000 000 personnes non-inscrites au registre. Ainsi au Royaume-Uni, les estimations de la « présence française » varient entre 250 000 et 400 000 individus, essentiellement implantés dans le grand Londres.
 
Ces plus de deux millions d’expatriés représentent un réservoir de voix à ne pas négliger pour les candidats à l’élection présidentielle. Cette population est ainsi pratiquement comparable à celle du département de la Seine (Paris intra-muros) ou de l’ensemble de celle des cinq départements d’outre-mer.
 
Lors de la précédente élection présidentielle, les Français de l’étranger se sont prononcés à 54% pour Nicolas Sarkozy contre 46% pour la candidate socialiste, Ségolène Royal. Soit pratiquement les mêmes résultats qu’en métropole.
La seule différence notable réside dans le chiffre de l’abstention. Alors qu’en France métropolitaine, la participation a été de plus de 83%, seul 42,1% des Français de l’étranger ont pris part au scrutin.

A noter que la donne ne sera peut-être pas la même pour le scrutin de 2012. En ce début d’avril, selon un sondage Opinionway pour Lepetitjournal.com et TV5 Monde, les Français de l‘étranger donneraient Nicolas Sarkozy vainqueur avec 37% des suffrages si le premier tour de la présidentielle avait lieu dimanche. François Hollande n’obtiendrait que 27% des intentions de votes. Un écart bien plus important qu’en France.

Quelles sont les procédures pour participer à l’élection présidentielle pour les Français établis à l’étranger ?
 
Les pré-requis sont les mêmes que n’importe quel ressortissant français, à savoir :
• Être âgé de 18 ans
• De jouir de ses droits civils et politiques
• Être inscrit sur la liste électorale consulaire du pays de résidence. Il est à noter qu’une personne expatriée peut également s’inscrire sur une liste électorale en France métropolitaine. Dans ce cas de figure, le vote exprimé sera comptabilisé en France et non à l’étranger.
 
En ce qui concerne les modalités de vote, les expatriés peuvent soit voter en personne dans un des bureaux de vote mis en place par les services consulaires du pays de résidence ou voter par procuration.
 
Le premier tour de l’élection présidentielle aura lieu le samedi 21 avril pour les personnes établies sur le continent américain et le dimanche 22 avril partout ailleurs. En ce qui concerne le deuxième tour, il sera organisé le samedi 5 mai sur le continent américain et le dimanche 6 mai pour le reste du monde.
 
Quelques liens utiles :

Les Français à l’étranger, www.diplomatie.gouv.fr
Maison des Français de l’Étranger
Assemblée des Français de l‘Étranger
Fondation Alliance Française