DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nouveau bain de sang en Irak ce mardi matin

Nouveau bain de sang en Irak ce mardi matin
Taille du texte Aa Aa

Une vague d’attentats a secoué le pays faisant au moins 43 morts et des dizaines de blessés.

L’attaque la plus meurtrière a eu lieu dans la ville sainte chiite de Kerbala, où deux explosions ont fait au moins 13 morts et 48 blessés.

A Kirkouk, dans le nord du pays, une voiture piégée a tué neuf personnes et en a blessé 42 autres près d’un commissariat.

“Il y a un quart d’heure, on a vu une voiture jaune suspecte, on a commencé à crier pour que les services de sécurité viennent, mais personne n’est venu. Le propriétaire du magasin d’en face touché dans l’explosion, a appelé les secours mais personne ne l’a écouté. Tout de suite après, la voiture a explosé”, explique cet homme témoin du drame.

Dans le Sud, une voiture piégée visant une patrouille de police a fait trois morts et douze blessés. Un autre véhicule chargé d’explosifs a pris pour cible un convoi transportant le gouverneur de la province d’Anbar. L’un de ses gardes du corps a été tué.

Une voiture piégée actionnée par un kamikaze a également fait trois morts et 21 blessés dans le centre de Bagdad. Au total, il y a eu 16 attentats ce mardi et hier 5 attaques avaient été recensées.

Cette flambée de violences intervient à une semaine d’un sommet de la Ligue arabe à Bagdad, une première depuis plus de vingt ans en Irak.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.