DERNIERE MINUTE

Sommet sur la sécurité nucléaire à Séoul: Pyongyang en ligne de mire

Sommet sur la sécurité nucléaire à Séoul: Pyongyang en ligne de mire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Coopérer contre la menace du “terrorisme nucléaire”. C’est l’appel que pourraient lancer les 53 pays réunis à l’occasion du sommet de Séoul. Un sommet sur la sécurité nucléaire qui s’achève ce mardi. Le premier du genre s‘était tenu à Washington en 2010.

Le nucléaire nord-coréen a fait partie des premiers dossiers abordés ce lundi par les présidents américain et chinois en marge du sommet. Le régime communiste de Pyongyang a prévu le lancement pour la mi-avril d’une fusée longue portée transportant un satellite à usage civil. L’annonce avait été faite le 16 mars dernier et a semé la consternation. Les Etats-Unis et leurs alliés dénoncent un tir déguisé de missile, en infraction aux résolutions de l’Onu.

Dans la matinée, ce lundi, Barack Obama a lancé un message à Pyongyang. “Les Etats-Unis n’ont pas d’intention hostile envers votre pays a-t-il déclaré. Nous voulons la paix mais (…) il n’y aura pas de récompense pour les provocations . Cette époque est révolue” fin de citation.

Avec AFP

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.