DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Guinée-Bissau: la junte libère les dirigeants qu'elle a renversés

Guinée-Bissau: la junte libère les dirigeants qu'elle a renversés
Taille du texte Aa Aa

Ils sont désormais libres et sont en lieu sûr en Côte d’Ivoire. Le Premier ministre et le président par intérim bissau-guinéens, tous deux renversés par le putsch du 12 avril en Guinée Bissau, ont recouvré la liberté hier au lendemain de la décision de la Cédéao, la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest de déployer une force en Guinée-Bissau.

La Cedeao a également menacé de prendre des sanctions contre les militaires qui s’opposeraient au rétablissement d’un régime civil .

A l’issue d’une rencontre avec une délégation de la Cédéao hier, le porte-parole de la junte militaire a annoncé un accord sur une transition de douze mois au lieu des deux ans prévus initialement par les putschistes.

Le putsch du 12 avril était intervenu entre les deux tours de l‘élection présidentielle, dont le Premier ministre était le grand favori. Le second tour était prévu demain.

Avec AFP et Reuters

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.