Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Premier mai, Mediapart : la campagne présidentielle française s'aiguise

Premier mai, Mediapart : la campagne présidentielle française s'aiguise
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En France, à moins d’une semaine du second tour de la présidentielle, l‘écart entre les deux candidats semble se resserrer. D’après un sondage paru ce lundi, François Hollande serait crédité de 53% des intentions de vote, contre 47% pour Nicolas Sarkozy. L’avance du socialiste sur le président sortant a diminué en même temps que la campagne électorale s’est tendue.

Parmi les polémiques du moment, il y a les informations publiées par Mediapart. Le site internet assure que Mouammar Kadhafi a participé en 2007 à la campagne de Nicolas Sarkozy. Ce dernier affirme que le document produit est un “faux”. Ce que dément la direction de Mediapart. Le président-candidat a dit qu’il allait porter plainte.

Ce dossier sera peut-être un des sujets de friction lors du débat de l’entre-deux tours, organisé ce mercredi.

Autre polémique, celle autour du 1er mai. Ce mardi, Nicolas Sarkozy a prévu d’organiser un rassemblement des travailleurs à Paris. Pour ses détracteurs, il s’agit d’une manoeuvre visant à court-circuiter les défilés traditionnels des syndicats. Le président-candidat a accusé ce lundi certaines organisations syndicales d‘être partisanes. Et de s’en prendre nommément la CGT. Ces attaques sont dénoncées par la gauche et même par certaines personnalités du centre-droit.

Enfin, il y a l’ombre de Marine Le Pen qui plane sur cet entre-deux tours. La candidate du Front national organise ce mardi comme chaque 1er mai, un rassemblement à Paris à la mémoire de Jeanne d’Arc. Elle pourrait à cette occasion donner une consigne aux électeurs qui ont voté pour elle au premier tour.