Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Flame, le dangereux virus de la cyberguerre

Flame, le dangereux virus de la cyberguerre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La cybercriminalité a monté d’un cran, avec la découverte d’un nouveau virus, ultra sophistiqué. Kapersky Lab, concepteur russe de logiciels antivirus, a découvert Flame, il y a 15 jours, un logiciel dont la puissance est inédite. Flame est une cyber arme, utilisée à des fins d’espionnages, d’Etat à Etat.

“Nous pensons que c’est un des rares exemples de cyberarme, explique Vitaly Kamluk de Kaspersky Lab, mais cela signifie qu’il y a des cyberguerres qui se déroulent secrètement. L’une des définitions de la cyberguerre c’est que c’est totalement secret.”

Qui est derrière Flame ? les noms d’Israël et des Etats-Unis circulent. Qui sont ses victimes, l’Iran, les territoires palestiniens, le Liban, la Syrie, l’Egypte, le Soudan et l’Arabie Saoudite.

Flame est capable d’allumer le micro de l’ordinateur, d’enregistrer des conversations, des carnets d’adresses, de voler et effacer des informations. Il prend aussi des captures d‘écran, chaque minute. Un virus géant redoutable qui pourrait avoir infecté des machines depuis cinq ans déjà.