DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Priorité à la croissance pour les quatre poids lourds de la zone euro

Priorité à la croissance pour les quatre poids lourds de la zone euro
Taille du texte Aa Aa

La zone euro dans la tourmente et qu’il faut soigner au plus vite appellait à trouver des positions communes avant le sommet européen de la semaine prochaine. Réunis à Rome, les dirigeants des premières économies de la zone euro ont tenté d’y employer.

Ramener la confiance pour éviter que les marchés ne s’emballent… François Hollande s’est dit satisfait: “Nous sommes aussi conscients que nous devons donner un signe. Signe de cohésion, signe de cohérence, signe de stabilité, et signe de solidarité. Et je pense que c’est ce que nous avons fait aujourd’hui”.

Mobiliser 1% du pib européen pour la croissance, premier objectif, il en irait de 130 milliards d’euros. Angela Merkel est d’accord, mais pas au détriment de la discipline budgétaire… La chancelière allemande a défendu plus d’intégration politique et financière, et plus de contrôles.

“Si je donne de l’argent à une banque espagnole ou autre a t-elle expliqué, je ne peux pas lui demander de réformer ceci ou cela, je n’ai aucun pouvoir, je peux le dire à mes banques. Et c’est le problème, ce n’est pas que je veuille aider ou non, nous avons des traités, c’est ainsi”, a t-elle dit pour justifier son opposition à ce que les Fonds de sauvetage européens recapitalisent directement les banques…

Pas de transfert de souvenaineté sans plus de solidarité, a assuré pour sa part son homologue français. Accord en revanche sur les taxes sur les transactions financières et volonté d’employer tous les mécanismes de stabilité existant…

Prochain round, les 28 et 29 juin à Bruxelles.