DERNIERE MINUTE

Les enquêteurs de l'ONU blâment le camp de Bachar Al-Assad plus que les insurgés

Les enquêteurs de l'ONU blâment le camp de Bachar Al-Assad plus que les insurgés
Taille du texte Aa Aa

En Syrie, les deux parties en conflit sont pointés du doigt par une commission de l’ONU, chargés d’enquêter sur les droits de l’homme. Mais à en croire le rapport présenté ce mercredi à Genève, les faits les plus graves ont été perpétrés par l’armée régulière et par les milices pro-Bachar Al-Assad. Le rapport les accuse d’avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Et de citer par exemple le massacre de civils à Houla, en mai dernier. En face, les insurgés ne sont pas exempts de critiques, mais apparemment, leurs violations des droits de l’homme seraient moins fréquentes et moins graves.

Le rapport souligne enfin que depuis quelques mois, les deux camps ont recours à des méthodes plus brutales, ainsi qu‘à des armes plus nombreuses.

Ce document sera examiné le mois prochain par le conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève.

Les enquêteurs ont également dressé une liste de personnes ou de groupes considérés comme responsables de ces crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Cette liste pourrait être éventuellement utilisée par le Tribunal pénal international (TPI).

Apparemment, les violations des droits de l’homme par les insurgés seraient moins graves.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.