DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Enlèvements : quand les fantômes du passé ressurgissent au Liban

Enlèvements : quand les fantômes du passé ressurgissent au Liban
Taille du texte Aa Aa

Avec le conflit syrien à ses portes, le Liban a replongé près de 30 ans en arrière. Enlèvements, milices… les incidents se multiplient.

Ainsi un clan libanais a revendiqué le rapt d’une vingtaine de Syriens en représailles à l’enlèvement de l’un des leurs en Syrie. Ils détiennent également un Turc qu’ils ont menacé d’abattre en premier. Ils ont indiqué qu’ils ne comptaient plus enlever personnes.

Face au risque accru de rapt, de nombreux pays du Golfe ont appelé leurs ressortissants à quitter le Liban. Des milices ont coupé certaines routes menant à l’aéroport de Beyrouth, les autorités ont réagi tardivement…

En outre, des commerces appartenant à des Syriens au Liban ont été vandalisés et des ouvriers chassés de leur travail par des chiites armés.

Des pèlerins chiites ont été enlevés par le rebelles en mai en Syrie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.