DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Afrique du Sud : les grévistes de Marikana n'abdiquent pas

Afrique du Sud : les grévistes de Marikana n'abdiquent pas
Taille du texte Aa Aa

Les mineurs de Marikana poursuivent leur combat entamé il y a bientôt un mois pour demander de meilleures conditions de travail. Quelques 3000 grévistes ont effectué mercredi une marche de plusieurs kilomètres près de cette mine de platine qui fut le théâtre ces dernières semaines d’affrontements particulièrement meurtriers avec la police.

L‘évêque méthodiste de Johannesbourg, Paul Verryn, s’est rendu sur place pour soutenir les manifestants : “Ces hommes demandent des heures de travail et une rémunération raisonnable. Un salaire à 12 500 rands, comparé à ce que gagnent certains investisseurs grâce à la mine, est à mon sens une demande raisonnable”, souligne-t-il.

12 500 rands, l‘équivalent de 1250 euros, c’est près de trois fois plus que ce que disent gagner les mineurs aujourd’hui. Mais la direction refuse d’engager toute discussion tant que les grévistes n’auront pas repris le travail. Moins de 5% des salariés de la mine étaient à leur poste mercredi.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.