DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mort de l'ambassadeur américain à Benghazi: l'enquête continue

Mort de l'ambassadeur américain à Benghazi: l'enquête continue
Taille du texte Aa Aa

L’enquête se poursuit concernant la mort l’ambassadeur des Etats-Unis mardi dernier à Benghazi. Mais beaucoup de zones d’ombre demeurent. A en croire une vidéo amateur, le diplomate était toujours en vie au moment où il a été sorti du consulat.

Le bâtiment avait été attaqué et incendié par un groupe d’homme d’armés. S’agissait-il de partisans de l’ancien dirigeant Kadhafi ? S’agissait-il de militants d’Al-Qaïda ? S’agissait-il de musulmans en colère contre le film islamophobe ? Les avis divergent.

Et puis les circonstance mêmes du décès restent encore floues. Certaines sources affirment que Christopher Stevens a succombé à ses blessures à l’hôpital ou sur la route de l’hôpital, après avoir été intoxiqué par la fumée dans le consulat. L’auteur de la vidéo amateur, Fahd al-Bakoush, assure en tout cas que l’homme était vivant. “On n’a pas su tout de suite que c‘était l’ambassadeur, explique-t-il. On pensait que c‘était juste un étranger et qu’il fallait le prendre en charge”.

Au total, quatre Américains sont morts cette nuit-là. C’est la première fois depuis 1979 qu’un ambassadeur américain en poste est tué. Les Etats-Unis ont dépêché sur place des enquêteurs fédéraux chargés de faire la lumière sur ce drame.

Par ailleurs, on a appris ce lundi le limogeage de deux hauts responsables libyens chargés de la sécurité dans la région de Benghazi.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.