DERNIERE MINUTE

Percée des indépendantistes flamands aux municipales en Belgique

Percée des indépendantistes flamands aux municipales en Belgique
Taille du texte Aa Aa

Bart de Wever, le leader de la N-VA l’a emporté à Anvers, la deuxième ville de Belgique. Une victoire historique et précieuse dans la cité des diamants. Sa liste Nouvelle alliance flamande obtient plus de 37% des voix et 23 sièges sur 55.

“Les forces du changement ont gagné et nous allons continuer. Les Flamands doivent pouvoir gérer la Flandre comme ils l’entendent et à tous les niveaux. Je lance un appel à Elio Di Rupo et aux politiciens francophones : prenez vos responsabilités et préparez avec nous la réforme confédérale”.

Son succès est amplifié par une vague indépendantiste dans toute la Flandre avec des scores entre 20 et 30% dans la plupart des villes.

Elio Di Rupo refuse toute interprétation nationale de ces élections et il rejette fermement l’appel du chef de la N-VA :

“Il a fait une déclaration qui lui est unilatérale. Je reconnais le succès de la N-VA, je redis que maintenant ils vont gérer les communes qu’ils ont pû conquérir, et pour ce qui concerne le fédéral, il n’y a pas de relation entre les élections locales et les élections federales”.

Le maire socialiste sortant d’Anvers a reconnu sa défaite et souhaité bonne chance à son successeur. Pour la première fois depuis 1945, la municipalité ne sera plus dirigée par les socialistes. Un tournant politique dont les répercussions sont attendues dans toute la Belgique.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.