DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Berlusconi déterminé à réformer la justice italienne

Berlusconi déterminé à réformer la justice italienne
Taille du texte Aa Aa

Silvio Berlusconi est amer après sa condamnation à un an de prison ferme pour fraude fiscale. Lors d’une conférence de presse improvisée à Lesmo près de Milan, l’ancien président du conseil italien a réagi à cette annonce et dénonce un acharnement judiciaire.

“Notre démocratie n’est pas réelle. Nous vivons dans une dictature dirigée par les juges. Nous ne vivons pas dans une démocratie mais dans une “judiciocratie”. Je me sens donc dans l’obligation de rester en politique et de concentrer mon prochain combat politique sur la réforme de la Justice”, a-t-il déclaré.

Mais en l‘état, cette peine reste inapplicable en raison des recours auquel a droit Silvio Berlusconi. Le magnat des médias, 76 ans, a toutefois confirmé qu’il ne se représenterait pas aux élections législatives au printemps 2013.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.