DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Premier ministre britannique critique le budget européen

Le Premier ministre britannique critique le budget européen
Taille du texte Aa Aa

Quelle relation la Grande-Bretagne doit-elle entretenir avec l’Union européenne ? Cette
question, qui divise l’opinion et la classe politique britannique, était au coeur de la rencontre annuelle du CBI, la principale organisation patronale outre-Manche. Ce rendez-vous intervient à quelques jours de discussions décisives sur le budget européen.

“Aussi populaire que puisse être l’appel à se retirer de l’Union, les hommes d’affaires et les politiques doivent conserver un pont solide vers l’Europe”, a souligné le président du CBI, Roger Carr.

De son côté, le Premier ministre David Cameron
a défendu une politique qu’il estime cohérente : l’austérité dans son pays doit aller de pair avec la rigueur au niveau européen. “J’ai gelé certains avantages, certains salaires, j’ai réduit quelques budgets d’administrations centrales de 30 %, le budget de la police de 20 %, a-t-il rappelé. Ce n’est pas crédible de nous tourner ensuite vers l’Europe et de dire : et bien nous avons pris ces décisions difficiles chez nous, mais le budget européen lui peut continuer d’augmenter.”

Sans nommer la Grande-Bretagne, le président français François Hollande a fustigé ce lundi les pays qui viendront à Bruxelles cette semaine pour, a-t-il dit, y “chercher leur chèque, leur rabais, leurs ristournes”.