DERNIERE MINUTE

Côte d'Ivoire : interrogations sur les responsabilités après le drame d'Abidjan

Côte d'Ivoire : interrogations sur les responsabilités après le drame d'Abidjan
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Qui porte la responsabilité après la bousculade tragique qui a eu lieu à Abidjan au cours de la nuit du Nouvel An ? La population et la presse ivoirienne se posent la question, alors qu’un deuil national est décrété pour trois jours. Le drame, qui s’est produit à la fin d’un feu d’artifice, a fait 61 morts.

“Il y a une enquête qui doit être menée pour savoir exactement ce qui s’est passé et puis, il faut prendre les décisions, estime un Ivoirien. Il faut que les responsabilités soient situées, il faut que des sanctions soient prises”. Ce sont surtout les journaux d’opposition qui réclament des sanctions, estimant que les autorités auraient dû prévoir plus de sécurité. La presse ivoirienne souligne aussi l’irresponsabilité des parents. De nombreuses fillettes figurent parmi les victimes. Il y a également beaucoup de blessés, cinquante voire plus, auxquels le président Alassane Ouattara et son épouse ont rendu visite.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.