Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les Israéliens donnent un carton jaune à Benjamin Netanyahu

Les Israéliens donnent un carton jaune à Benjamin Netanyahu
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Benjamin Netanyahu sort affaibli des législatives et il devra faire des concessions pour former une coalition. Un casse tête qui va sans doute l’obliger à mettre la pédale douce sur la colonisation, à négocier avec les Palestiniens et à se rapprocher des Etats-Unis. Entre satisfaction et déception, les Israéliens attendent beaucoup de ce futur cabinet :
“Je suis un peu surprise explique cette jeune femme. Je ne pensais pas que Yaïr Lapid obtiendrait autant de voix. Je suis donc surprise mais aussi un peu déçue car je pensais que Bennet aurait plus de suffrages.”

Le succès spectaculaire du parti modéré de Yaïr Lapid représente une victoire des classes moyennes. Il fait de lui un élément incontournable du jeu politique.

“C’est l’occasion aujourd’hui pour le gouvernement d‘éliminer l’influence, la trop forte influence des partis religieux explique cet Israélien. Benjamin Netanyahu n’obtient pas de mandat fort mais les gens le veulent encore comme Premier ministre.”

“Avec l’aide de Dieu, la gauche et le parti Shass vont se renforcer, et un vrai changement viendra du peuple d’Israël. Il est temps d’abattre le capitalisme, et il est grand temps d’avoir un logement social et abordable pour tout le monde explique un habitant de Jérusalem.”

Benjamin Netanyahu devrait tirer les leçons de ce cuisant revers et répondre aux exigences des Israéliens à savoir régler les problèmes économique en commençant par la réduction du coût de la vie et l‘égalité des droits.