DERNIERE MINUTE

Paris casse les codes de la mode

Paris casse les codes de la mode
Taille du texte Aa Aa

Non, c’est pas un sujet cinéma.
Ne vous étonnez pas de voir ici Hilary et Uma.
Suite de la Fashion Week de Paris avec le défilé Armani

“Depuis que je suis actrice, Armani a toujours été un sommet de l‘élégance, depuis les débuts de Hollywood et du glamour”, souligne Uma Thurman. “Je pense qu’il est l’un des premiers créateurs qui a habillé des actrices”.

Cette année, Armani a fait du Armani.
Des robes longues noires, prune ou rubis laqué.
Des tailleurs en soie aux vestes épaulées.
Des pantalons droits légèrement évasés.

Après avoir passé 15 ans dans l’ombre de Thierry Mugler et Jean-Paul Gaultier, Alexandre Vauthier est dans la lumière.
Il concocte une collection qui casse les codes.

“Je suis parti à l’opposé de la collection précédente parce que l’idée c’est quand-même d‘étonner les gens”, explique le créateur. “J’ai fait un travail sur la rigueur, sur le tailleur, le smoking. C’est un été avec des codes non-estivaux parce que je travaillle tous les noirs et le bleu marine. Tout est autour de l’eau, le bain de minuit, etc”.

Mais ne piquez surtout pas une tête dans une pareille tenue.
Le créateur vous hâcherait menue.

Belle de jour et reine du soir,
Vauthier vous imagine en noir.

Et voici la nouvelle collection de Stéphane Rolland.
Une création d’une fantasque insolant.

Le couturier s’est inspiré de la sculpture grecque.
Avec lui, c’est sûr, de la mode Paris restera La Mecque.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.